Fertilité féminine 

&

Cancer du sein 

 

Les différentes techniques

 

Comparer les options

 

Mes préférences

OPTION 2 - Conserver mes fragments de tissu ovarien et mes ovocytes matures avec Maturation In Vitro (MIV) préalable

Principe 

Technique encore expérimentale dont le but est de congeler les follicules primordiaux contenus dans des fragments de tissu ovarien.

Déroulement 

Cette technique comprend 2 étapes : 

- Le recueil des ovocytes immatures par une ponction par voie transvaginale écho-guidée, sous  anesthésie générale (cf Maturation in vitro)  

- Le prélèvement chirurgical par cœlioscopie sous anesthésie générale de tout ou partie de l'ovaire. Des petits fragments de 1 cm2 de corticale ovarienne (portion superficielle de l’ovaire), contenant des follicules primordiaux, seront découpés et congelés.

Cette intervention se déroule en ambulatoire et nécessite donc une hospitalisation de jour.

 

Avantages 

Cette technique ne nécessite pas de traitement préalable et peut être réalisée en moins de 48 heures. 

Cette technique est applicable en particulier chez les femmes qui présentent une contre-indication à la stimulation  ovarienne et est proposée en complément de la vitrification ovocytaire par Maturation In Vitro. 

C'est la seule technique à pouvoir permettre la reprise d’une fonction ovarienne à la fois endocrine et exocrine, avec des possibilités de grossesses naturelles ou éventuellement médicalement assistées.

 

Plusieurs grossesses peuvent être obtenues à partir d'une seule greffe de tissu ovarien. 

Limites 

Cette technique est mois efficace après 37 ans et devra se discuter au-delà de cet âge.

L'utilisation du tissu ovarien congelé nécessite une intervention chirurgicale supplémentaire pour la greffe. 

En cas de réserve ovarienne trop altérée avant le début des traitements anti-cancéreux, la congélation de tissu ovarien associé à la ponction d'ovocytes immatures ne pourra pas vous être proposée compte tenu des trop faibles bénéfices attendus.

Il existe un risque théorique de réintroduction de cellules malignes lors de la greffe de tissu ovarien. Ce risque est considéré comme très faible en cas de cancer du sein sauf dans les stades métastatiques de la maladie. 

Effets secondaires et complications 

Les effets secondaires concernent surtout l'anesthésie générale (nausées, vomissements, somnolence) et les douleurs post-opératoires.

 

Les complications liées à la coelioscopie sont rares 

- complications hémorragiques,

- complications infectieuses, 

- plaie d'un organe (uretère ou intestins), pouvant nécessiter une reprise chirurgicale voire une transfusion sanguine, 

- risques thromboemboliques (phlébite ou embolie pulmonaire).  
 

Résultats 

Concernant la congélation de tissu ovarien, actuellement, les techniques de greffe en vue d'une restauration de la fonction ovarienne sont encore considérées par la loi comme expérimentales.

Plus de 150 enfants sont nés dans le monde (environ 30% de grossesse/greffe). 

L’utilisation du tissu ovarien congelé

Après traitement du cancer, en cas de perte de la fonction ovarienne post-chimiothérapie, le tissu ovarien congelé est décongelé puis greffé. 

La greffe de tissu ovarien permet la reprise d’une fonction ovarienne à la fois endocrine et exocrine, avec des possibilités de grossesses obtenues naturellement ou après assistance médicale à la procréation. 

Conception Site Pimlicom.

Conception illustrations madamestef.com

Réalisé avec le soutien de l'Agence de la Biomédecine

Copyright 2018 FertiEll'P, tous droits réservés, A. BENOIT ; M. GRYNBERG ; G. MOUTEL
REPRODUCTION INTERDITE

Toute représentation ou reproduction, totale ou partielle, permanente ou temporaire, sur un support informatique et/ou papier, et par quelque procédé que ce soit (notamment par voie de framing*), de l’un ou l’autre des éléments du Site ou illustrations, est interdite, et constitue un acte de contrefaçon, qui pourra entraîner des condamnations civiles et/ou pénales. Il est rappelé que les illustrations présentes sur le Site sont considérées comme des œuvres de l’esprit bénéficiant de la protection au titre du droit d’auteur. Toute utilisation non autorisée de l’une ou l’autre des photographies est constitutif d’un acte de contrefaçon comme le prévoit l’article L335-3 du Code de la propriété intellectuelle.